Bon, je ne sais pas s'il y aura un article lecture chaque mois, non pas que je n'ai rien à lire (une pile hauttteeeee m'attend sur ma table de chevet...) mais que je n'ai pas le temps suffisant pour lire (oui,je sais, je l'ai déjà dit)...Mais un petit peu quand même, et ça fait du bien!

P1050085

 

  • Le premier été, Anne Percin, Rouergue, 2011

Une histoire qui se passe dans une maison de famille, deux soeurs se retrouvent pour la vider car leurs grands-parents sont décédés. Depuis longtemps, Catherine, la plus jeune, n'a plus remis les pieds dans ce village et elle va se confier à sa soeur aînée et lever le secret...

Avec ce roman, je suis retournée dans ma pré-adolescence (je lisais aussi Ok Podium!, faisais du patin à roulettes et passais mes aprem à la piscine ou a essayé des vêtements...). Mais l'histoire est très jolie, portée à la fois par l'innocence et la cruauté des gens qui ne peuvent pas accepter la différence.

 

  • Un heureux évènement, Eliette Abecassis, Albin Michel, 2005

J'avais vu le film alors que je traversais une période trouble, en pleine crise de couple parents de 2 enfants, une sorte de crise post-bébé à retardement...on s'écharpait pour des broutilles ("t'as pas fait la vaisselle!!! t'es jamais là de toute façon!..."). Je suis allée sur un coup de tête au ciné, pour enfin prendre l'air, je me suis dit que ce film va m'expliquer...J'ai pleuré la moitié du film, tant je me suis retrouvée dans Barbara, ses émois, ses sensations, ses questionnements, elle posait des mots sur mon ressenti...Mais j'en suis sortie triste, parce-que le film ne propose pas de solution, pas de happy-end, non, juste une grossesse en plus!

Quand j'ai lu le livre, je n'étais absolument plus dans le même état d'esprit, apaisée, nous avons trouvé nos solutions et je reproche au couple Nicolas-Barbara de ne pas avoir communiqué, dialogué...ils ne s'envoient que des reproches, ne cherchent plus à se comprendre... La petite dans tout ça? Elle subit la toute-puissance de sa mère (le sevrage? il se fait quand le père reprend la garde de sa fille, point.) ou fait subir à sa mère sa toute puissance...

Un roman qui parle de la complexité de la grossesse et du devenir parents, ç'est indéniable...qui se pose la question de l'amour, qui sort comme explosé de l'arrivée de l'enfant désiré...mais un roman qui ne montre pas une issue, un espoir, une nouvelle façon de composer. Moi, je ne l'offirais pas aux futures mamans, ç'est sûr! ;-)