Cette lecture ne fut pas du tout prévue...Tout est parti d'un message que Saleanndre, du blog Le Monde des Livres, m'a laissée sur mon billet à propos des Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos. Avec ce livre, j'ai découvert un univers fantastique qui me plaisait, et Saleanndre m'a de suite dit qu' A la Croisées des Mondes de Philip Pullman ne pourrait que me plaire et spontanément elle m'a proposé une lecture commune: moi je découvre le 1er tome, elle le relit en V.O., forcément j'ai dit oui! ^^

SAM_2096

 

Mais je ne savais pas dans quoi j'allais m'embarquer... d'abord, j'ai eu du mal à me plonger dans cet univers, tellement complexe, avec beaucoup de noms et de créatures bizarres...Dès l'ouverture du livre, on suit les péripéties de Lyra, une jeune fille d'un collège d'Oxford. Il faut savoir que dans le monde humain de Pullman, tous les humains ont un daemon -celui de Lyra s'appelle Pantalaimon-  qui se transforme en n'importe quel animal durant l'enfance pour se stabiliser ensuite à l'âge adulte de l'humain.  Lyra est une jeune fille un peu garçon manqué, qui aime la bagarre et les actes de pirateries. Mais un jour, cachée dans un placard du Salon du Collège, elle découvre des secrets...en parallèle, des enfants disparaissent, enlevés par ceux qu'on nomme les Enfourneurs. Lyra a un oncle, Lord Asriel, un explorateur savant qui semble courir un grand danger, et un meilleur ami, Roger, qui travaille dans les cuisines du collège. Un jour, le Maître du collège confie Lyra à une jolie dame, Mme Coulter, mais lui offre avant de partir un aléthiomètre. Lorsque Lyra comprend que Mme Coulter a un lien avec les Enfourneurs, elle s'enfuit pour retrouver Roger, qui a été enlevé. Elle sera aidée de son aléthiomètre, des gitans et d'un ours en armure....

Quel univers foisonant! j'étais toujours dépaysée lors de ma lecture, on plonge vraiment dans un autre monde. Ce sens du détail pourrait peser sur le lecture et la rendre un peu longue mais le style et les rebondissements font que cela reste plaisant et parfois palpitant. Je trouve que Pullman pousse très loin ses explications "scientifiques" et j'avoue que je n'ai pas encore tout saisi sur la Poussière - mais il reste encore 2 tomes à lire.  Je trouve qu'il s'agit là d'une lecture très exigeante, on ne peut pas lire cette histoire comme ça, en passant. Pour ma part, il me fallait me plonger totalement dans ma lecture pour qu'elle soit vraiment plaisante et oublier le reste. Du coup, je dois digérer tout ça et me garde le tome 2 pour un peu plus tard, là il me faut du léger! ^^

Mais je comprends maintenant pourquoi cette saga a été qualifiée de chef d'oeuvre et pourquoi Saleanndre ne voulait pas que je passe à côté. Allons voir maintenant ce qu'une relecture lui a apportée, je vous mets le lien de son blog ici!

Et vous, avez-vous lu A la Coisées des Mondes?