SAM_2149

 

Avec cette chaleur, on ne peut que lire...et cette canicule fait un bien fou à ma PAL, je peux vous le dire!

J'ai commencé officiellement mes vacances avec L'Eté du cyclone de Beatriz Williams (le mot "été" dans le titre... que voulez-vous^^) L'histoire est celle   de Lily et se déroule aux Etats-Unis, en 1931 et 1938. 1931: Lily et sa meilleure amie Budgie étudient à l'université. Lily tombe follement amoureuse de Nick Greenwald...1938: Lily passe ses vacances à Seaview avec sa mère et sa petite soeur de 6 ans, Kiki...et retrouve Nick, marié entre temps à Budgie. 

L'intrigue principale est donc de savoir ce qu'il s'est passé en 1931-32 pour que Nick et Lily ne soient plus ensemble, et l'auteur nous mène assez loin en bateau, sème des fausses pistes, qui font de la lecture un moment agréable et parfois palpitant. J'ai juste eu un problème avec le personnage de la mère de Lily, qu'on ne voit jamais, qui ne prend jamais la parole, tout juste à la fin et encore...on ne sait même pas ce qui est advenu d'elle...je trouve cela dommage d'avoir sous-exploité ce personnage, pourtant pillier de l'histoire!!

J'ai enchaîné par un livre qui est das ma PAL depuis un certains temps, La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

SAM_2151

Comme le précédent roman de Moyes (avis ici) j'ai lu la version allemande, tout simplement parce que la couverture est magnifique (et en ce moment, Outre-Rhin, ils sont fortiches!!). Et puis en Allemagne, qui ne connaît pas Jojo Moyes??? alors qu'en France, son succès est plus discret.

Pourtant, à nouveau, voilà un roman qui tient ses promesses... Jojo Moyes nous emmène à nouveau dans deux époques différentes. 1960: Jennifer Stirling a tout pour être heureuse: un mari bien placé et qui gagne très bien sa vie, une belle maison, des amis chics...mais son coeur va appartenir à un autre.

2003: Ellie est journaliste, a une liaison avec un homme marié, a tout de la working-girl moderne et sans complexes. Mais cet adultère la plonge dans une  incertitude qui met en péril sa place au journal. Pour l'écriture de son article, Ellie se rend aux archives et tombe sur une lettre d'amour. Elle décide de rechercher à qui appartient cette lettre et surtout, quel a été le destin de ces deux amants. Puis le roman s'ouvre sur Jennifer: elle a à l'hôpital suite à un accident de voiture...

La plus grosse partie du livre est concentrée sur l'histoire de Jennifer et de son amant - son identité nous est révélée goutte à goutte, au fur et mesure que Jennifer retrouve la mémoire. J'ai beaucoup aimé la façon dont on plonge dans les années 60, l'ambiance, la mode, les sentiments des protagonistes et des personnages secondaires. Jennifer est un personnage auquel on ne peut que s'attacher, elle qui va vivre tellement d'émotions mais également suivre le cours de son temps et s'émanciper, comme tant d'autres femmes ces années là. Mais mon personnage préféré reste l'amant de Jennifer, parce-qu'il exprime tant de sincérité et parce-que ses lettres sont belles, il faut le dire. Le personnage d'Ellie reste pour moi secondaire, juste l'impulsion qui fait démarrer et terminer l'histoire, mais ses soucis amoureux m'ont peu marqué à vrai dire. Reste la structure du roman, que je trouve vraiment bien ficelée, même si au début chaque chapitre change de perspective (avant l'accident de Jennifer- après l'accident) et/ou de personnages, ce qui fait qu'on s'y perd un peu..mais une fois l'identité de l'amant révélée, c'est limpide.

Pour finir, je vous conseille (chaudement haha!) ces deux lectures pour cet été si vous aimez les histoires d'amour jolies mais compliquées, les allers/retours d'une époque à une autre. Par contre, ne faites pas comme moi et ne les lisez pas à la suite, car avec le recul j'ai eu tendance parfois à mélanger les deux histoires (les deux héroïnes sont très proches de caractère...)

L'été du cyclone, Beatriz Williams, éditions France Loisirs

Eine Handvoll Worte/ La dernière lettre de son amant, Jojo Moyes, éditions Rowohlt (Milady en France)