SAM_2391

 

J'avais découvert Bussi avec Un Avion sans elle qui m'avait énormément plu... j'ai hésité avant de lire autre chose de l'auteur, ses autres histoires ne m'attirent pas plus que ça, sauf son dernier, Maman a tort. Mais en attendant qu'il sorte en poche, je me suis finalement laissée tentée par Nymphéas Noirs.

Mais dès le début, je me suis sentie déçue: je n'ai pas retrouvé le côté haletant de ma précédene lecture (la barre est très haute en fait!), je trouve que l'on tombe vite dans le cliché d'une enquête policière plan-plan. Un meurtre a lieu à Giverny, le village de Claude Monet. Au coeur de l'intrigue, 3 figures féminines: un fillette de 10 ans, Fanette, qui peint avec beaucoup de talent. Une belle institutrice qui rêve d'une nouvelle vie. Et une vieille veuve rabougrie qui observe tout. Ces trois destins sont liés et la fin nous dira comment. Bussi nous ballotte d'enquête qui piétine à un mari jaloux de l'inspecteur séducteur, des pinceaux de Fanette au récit de la vieille....On saute énormément de perspective en perspective et malgré les dates, le temps semble flou...Seule la vieille m'a permis d'accrocher: elle avait l'air de tout savoir, et elle fait des choses bizarres ;)

Par contre la restitution du décor est très marquante: on est vraiment plongé dans ce village musée, les toiles de Monet défilent devant nos yeux. Les indications nous permettent de nous promener aisément dans le village avec les personnages.

Cependant, mon avis reste très mitigé, à cause de la fin. J'ai pu lire qu'il s'agissait "d'une prouesse littéraire"...je suis fort dubitative pour ma part. Effectivement, on sent qu'un truc cloche dans tout le roman, mais "tout ça pour ça"? (je ne veux pas spoiler, donc par mail je veux bien en dire plus ^^) Mais je dois reconnaître que nous sommes menés en bateau jusqu'au  bout.

J'ai mené cette lecture communément avec Sandrine dont vous pouvez retrouver l'avis (sûrement différent du mien!) sur son blog

Qui d'autre a lu Nymphéas Noirs?